récits mémoriaux (poésie)

missinak(u) était déjà parti

akuanutin n’a pas voulu de moi

petapan

m’a gardée

déchirée à une page

d’une histoire sans visage

qui m’appartient pas

la légende

ne dit pas

si je te retrouverai

mes terres

me reconnaissent plus

je crois

je deviens blanche, je sais

je redeviens blanche je crois

je suis pas innue

comme les autres, je sais pas

j’ai pas vu pessamit comme une enfant

j’ai grandi loin à l’écart de ma terre

et on ne me reconnait pas

quand je reviens

pis déjà que c’est bin, bin loin d’mon ch’min

mon visage est pas celui de la communauté

ma langue est pas rouge et mon front non bronzé

par les longs étés sous le soleil des enfants

dans le sable des rues en graviers

et la forêt m’avait perdue

depuis trop longtemps

depuis trop longtemps je joue plus dans’ rue

et Papakissik(u), le roi des Caribous

a jamais appris mon nom

là-bas dans les territoires

y’a jamais entendu un soir le premier cri de ma naissance

non plus le tambour pour réclamer mon essence ..

le temps avait fait son temps

et le loup ne hurlait plus

pour moi

et petapan m’a gardée

déchirée à une page

d’une histoire sans visage

qui m’appartient pas

non ma langue est pas rouge

du sang du caribou

même le castor a oublié le goût

de la balle du grand-père

trop sage pour les hivers

qui viennent

et nous portent déjà des peines

qui sont pas pour les enfants

les blancs ne voient pas

la couleur de mes veines

sous ma peau blanche

j’ai pas l’accent des indiennes

qui arrivent du village

je mets seulement un accent aigu

sur les terres

qui m’ont vu naître entre les branches

des rivières d’Unamen

Nutshimit

manque à mes yeux

malgré tous mes voeux

et les prières que j’fais le soir

quand y fait trop noir

tu t’es fait gardien

de nos mémoires

ton canot est vide

tu m’attends

mais je reviendrai pas

non je ne suis pas revenue à temps

il faut que tu sois

miam nanim

pour me trouver

retrouve-moi

demain

peut-être que je serai sur ton chemin

espère encore et tu vas voir

peut-être un bel espoir

au fond d’mes yeux noirs

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s