NOPIMIK Wild Child (Slam)

Dans mon lit de tabac

T’as barricadé mes yeux

Mes pieds sur ta mousse j’ai appris à être minuscule en toi

pris la grève inatteignable au travers de tes arbres

vers les années et les troncs mourant sur ta peau toundra

 

Les rivières suivent le cours de tes racines au rythme du sang

courant dans les livres la mémoire ivre de vivre après 1000 ans

Livre-moi à tes voies les bras en croix je serai ta promise le jour

où tu m’auras basculée dans l’ombre de tes bras vautours

 

Reste-moi. Nopimik reste-moi ! Mon corps est de toi de ta Terre

tes lois ont été miennes pourquoi t’enfuis-tu ainsi loin de moi ?!

Pourquoi rester détournée quand je m’abreuve encore de tes artères

Ta sève est effigie ma grand-mère en mes visions ressuscitait toi

bourgeon fragile demain toi tu seras souveraine

 

Nopimik ! La Terre pleurera le jour où tu seras pleine !

 

(Interlude)

Kuei mon frère… Kuei ma sœur… quel est ton nom ?

Je suis née de la lumière et tu es semblable à mon essence

Kuei mon frère… Kuei ma sœur… qui est ton père, ta mère ?

Je suis venue fermer les portes du plan nord et toi ? tu es venu de loin ?

Demain j’ai peur veux-tu me prendre la main ? demain je crains

Je t’invite à prendre la main de ton voisin… oui… maintenant… je t’en prie

Maintenant !

Demain je crains demain l’aurore demain

Déjà de ne plus te revoir on nous a pris nos forêts peut-être dois-je

Maintenant rejoindre mes grands-pères de l’autre côté de la lumière ?…

J’ai 21 ans mon frère, ma sœur… j’ai envie que les forêts restent criantes de vérité…

Beauté… de la beauté de la Mère de la beauté de la Terre…

 

Nopimik ! La Terre pleurera le jour où tu seras reine !

 

Dans mon lit de tabac

T’as barricadé mes doutes au silence

De ton tambour sourd bourdonnement inaudible la nuit est transe

Les chants de ta cérémonie seront mes prières et mes danses sauve-toi

Serrer les nids de ta gloire glisser les mains ensemble tisser rien que pour toi !

 

We are a community came to save forest and indian lands

 

Demain… je me lève sans ta sève on a coupé la route à tes clans

Les démantelés les cerbères reviendront-ils rugir les guerriers démentis?!

Reviendront-ils revendiquer la terre le lac barrière River Lake crie-t-il encore

Au secours de tes Grands-pères au souvenir des territoires perdus jadis et naguère

 

We are Children of the Earth came to save forest and indian lands

 

Tangible ligament de prières les souches infranchissables

Tandis que mon cœur se libère se meure capturer courir une odeur de cèdre

La mer des ancêtres inondera nos voix de sentiers impraticables

Pour les durs d’oreilles éparpillés aux salles dégoulinantes de cidre chimère

 

We are the Sons of the Sun came to save forest and indian lands

 

Dans mon lit de tabac…

T’as barricadé la route à mes veines…

Mon sang se répand sur tes châteaux de lichen les plaines anéanties

J’irai fonder sur la rivière de tes famines le barrage de mes appels

Affamé que l’homme se montre… de la forêt des landes vides et du ciel et du miel

J’irai fonder sur la rivière de ses crimes mes derniers cris miel de lune pleine

 

Avant que mon souffle ne se perde à jamais je m’essouffle

Au creux de l’épaule de ses seigneurs aux yeux manipulés.

Nopimik reprends-toi avant que l’on oublie le sens de tes lois !

Nopimik reprends-moi avant que je ne me sacrifie au nom de ta voix.

Mama Wolf… is howling for her people because she’s mad

Mama Wolf comes to save forest and indian lands…

 

We are all Children of the Earth came to save forest and indian lands !

 

We are Children of the Earth…

We are Children of the Earth…

We are… NOPIMIK.

 

I am yours… your Nopimik Wild Child.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s