Innu auass

je viens chercher tes yeux bruns Innu auass
le nom du tambour
le chant des hirondelles
je viens chercher tes yeux bleus Innu auass
le grondement des montagnes
la fourrure du ciel
le makusham sur ton manteau de toile
la bannique sur ta petite robe en carreaux

tu perçois de ton regard vert Innu auass
la gorge tremblante du vieil homme de bois
donne à mes yeux l’aube blanc de l’hiver
donne à mes yeux l’amour joyeux du retour
l’espoir de mon aujourd’hui

alors qu’autour on voudrait élever les mines
qu’au devant on creuse les fleuves noirs
derrière l’on rase les familles entières de conifères
l’on trace des routes aux pylônes électriques

Innu auass
l’univers est grand pour l’amour
la fête est vive sous les tentes
ton coeur
réfléchis au tambour
tu te décides gardien des légendes
tu me les racontes

je viens chercher tes yeux noirs Innu auass
mes yeux à moi d’enfant innu
tu deviens mon grand-père
et ma grand-mère
Innu auass
mon enfance revit en toi

tout est un cercle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s