je marche

je marche je marche
nou vin mache pou ou mama
mama mama
je marche ankor dans les songes
aux nuits d’été
arché sur mes reins
je marche au rhum

au romulus
mes jambes courent
pieds nus sur l’asphalte
mes yeux reviennent de loin

tou mouillés dan dlo
je bois
maintenant
à la gourde vive
de l’existence

je marche
à l’amour

je t’attends
boire à mes larmes
mon doux ennui des villes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s